Browse

體系化된 modeles structuraux를 通한 佛語 學習 : "韓國 學生들의 佛語 學習을 爲한 modèles structuraux 設定”을 위한 序文
Introduction à "l'élaboration des modèles structuraux du français destinés à l'usage des élèves coréens"

Cited 0 time in Web of Science Cited 0 time in Scopus
Authors
朴玉茁
Issue Date
1979
Publisher
서울대학교 사범대학
Citation
사대논총, Vol.19, pp. 35-44
Abstract
Pendant les trente-cinq dernières années, l'enseignement de français aux lycées coréens a beaucoup souffert de manque de méthode adéquate. Devant l'incessante pression exercée sur lui de l'extérieur en faveur d'une nouvelle méthode, dite directe ou audio-visuelle, qui donne la priorité à l'oral sur l'écrit, contre la traditionnelle qui s'attache à la traduction et à l'écrit, il n'a pu rien tenter ni entreprendre de rénovateur pour améliorer la méthode d'enseignement jusqu'à ce jour, sauf un très peu de modifications apportées dans la composition des livres de classe. Il nous paraît que cet échec dans la rénovation de l'enseignement peut être imputé avant tout à l'absence de tous moyens scientifiques et raisonnables: c'est à dire, au défaut d'équipements audio-visuels, de matériel d'enseignement pour des cours audio-visuels y compris des manuels d'enseignement, de professeurs qualifiés (coréens) et de lecteurs (français) ayant la compétence parfaite de français. Dans l'impossibilité où se trouvent actuellement les professeurs coréens de français de s'assurer ces facilités modernes et scientifiques, il a fallu que nous pensions à y remédier par des exercices structuraux du français parlé. Mais cette méthode d'enseignement de français par les exercices des modèles structuraux présélectionnés, pour être pleinement efficace dans son application aux lycées coréens, devrait être soumise à de certaines conditions, dont voici les plus importantes: Il faut: que l'élaboration des modèles structuraux (qui fera l'objet de notre prochaine recherche) doive se faire tant pour des modèles fondamentaux (ne dépassant pas le nombre de 500, vu le nombre limité d'heures assigné à l'enseignement de français aux lycées coréens et couvrant pourtant tous les types de structures françaises élémentaires) que pour ceux de transformation. qu' ) art le livre d'ex ercices structuraux, on adopte un autre livre de classe qui sera utilisé parallèlement avec ce premier, de même nature que ceux actuellement en usage en classe composé de lectures pleines d'intéretet de grammaire (-la méthode est donc nouvelle mais de compromis, car elle comprend la grammaire), et cela pour tirer d'ennui les élèves qui pourraient se lasser de la monotonie des exercices structuraux. que les deux livres de classe, l'un d'exercices structuraux et l'autre de lectures, maintiennent une liaison étroite entre eux à l'égard de leurs types de structure, et qu'ils soient utilisés parallèlement, l'un après l'autre, de telle façon que ce qu'on vient d'apprendre dans le livre de lectures se retrouve dans les exercices structuraux. que dans la sélection des modèles structuraux, on tienne compte des interférences linguistiques dans lesquelles les élèves coréens ont tendance à tomber.
ISSN
1226-4636
Language
Korean
URI
http://hdl.handle.net/10371/72563
Files in This Item:
Appears in Collections:
College of Education (사범대학)Center for Educational Research (교육종합연구원)교육연구와 실천Journal of the College of Education (師大論叢) vol.19/20 (1979)
  • mendeley

Items in S-Space are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

Browse