SHERP

La Méthode sociocritique, exemple d'application : le sociogramme de la guerre

Cited 0 time in webofscience Cited 0 time in scopus
Authors
Duchet, Claude
Issue Date
1995
Publisher
서울대학교 불어문화권연구소
Citation
불어문화권연구, Vol.5, pp. 31-54
Abstract
C'est pour moi une grande expérience et un grand honneur que de parler à l'Université nationale de Séoul et une grande épreuve aussi parce qu'on m'a demandé entre les sujets possibles de parler de la guerre, et guerre et littérature si vous voulez(J'avoue que c'est au sujet don't j'aimerais mieux ne pas parler) et de vous dire comment à partir des études littéraires, j'ai été amené à m'intéresser à la question de la guerre.Le papier que vous avez, s'appelle "L'impensé de la guerre": impensé, c'est-à-dire ce qu'on ne peut paspenser de la guerre, ou plus exactement, la guerre comme in-pensée, comme non pensée. Ce sujet annoncé comportait un mot barbare "le sociogramme de la guere". J'aurai l'occasion de m'en expliquer ailleurs, dans d'autres conférences, mais il faudra que je vous en dise quelques mots d'ordre théorique et méthodologique. Ce n'était pas mon sujet même si je m'en sers pour préciser mon sujet. Le sujet exact que je proposais était "penser la guerre?". C'est là
ISSN
1975-3284
Language
French
URI
http://hdl.handle.net/10371/88756
Files in This Item:
Appears in Collections:
College of Humanities (인문대학)Centre de recherches sur la francophonie (불어문화권연구소)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones) Volume 05 (1995)
  • mendeley

Items in S-Space are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

Browse