Browse

Regards croisés sur la poésie classique coréenne sijo, et les poésies chinoise et française
시조와 한시 , 프랑스 시를 교차해서 바라보기

Cited 0 time in Web of Science Cited 0 time in Scopus
Authors
COYAUD, Maurice; 이규현
Issue Date
1998
Publisher
서울대학교 불어문화권연구소
Citation
불어문화권연구, Vol.8, pp. 11-35
Abstract
Au cours de ce bref exposé, j'évoquerai librement, à la fois et sans ordre rigide, des questions de contenu (les thèmes poétiques) et de forme (la versification). J'ai puisé les sijo dans le dictionnaire de 朴乙洙 Pak Elsu 韓國 時調字典 Séoul (1992). Le sijo est une forme fixe, comportant 43 ou 45 syllabes. Le dernier vers a plus de 15 syllabes. Les deux premiers vers ont 14 ou 15 syllabes. En plus du dictionnaire de Pak, j'ai consulté les ouvrages suivants: , LI Jin-Mieung, Erables rougis, Paris, P.A.F. 1982 · LEE Peter H., Fine river and lone peak, Hawai. 1991 · HOYT, James. Song of the dragons, Royal Asiatic society, 1971 · KIM Yong, 우리 고전 시가, 서울, 한마당, 1991 , KIM Jai-Hiun, Gems of Korean Verse, tome 2, Séoul. 1993 Les éditions de sijo n'offrent pas toujours des textes identiques. J'aî préféré, en cas de doute, les textes donnés par Pak dans son recueil. J'ai cependant modernisé la graphie, car, employé autrefois, une sorte de point se rend actuellement par des voyelles différentes: o}, .9... Un certain souci d'authenticité fait préférer une édition avec des caractères chinois, indispensables, en tous cas pour des poètes ayant vécu avant l'invention du ~ hankeul. Certaines 馘itions comme celle de Kim Jai-Hiun ne donnent que des signes alphab騁iques, sans aucun doute inauthentiques par rapport aux originaux. Voici un exemple de sijo ...
ISSN
1975-3284
Language
French
URI
http://hdl.handle.net/10371/88785
Files in This Item:
Appears in Collections:
College of Humanities (인문대학)Centre de recherches sur la francophonie (불어문화권연구소)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones) Volume 08 (1998)
  • mendeley

Items in S-Space are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

Browse