Browse

크레올리테와 이야기꾼 - 파트릭 샤무아조의 『솔리보 마니피크』 연구
La Créolité et le conteur créole

Cited 0 time in Web of Science Cited 0 time in Scopus
Authors
송진석
Issue Date
2007
Publisher
서울대학교 불어문화권연구소
Citation
불어문화권연구, Vol.17, pp. 74-106
Keywords
크레올리테샤무아조솔리보 마니피크크레올어크레올이야기꾼CréolitéChamoiseauSolibo Magnifiquele créoleconteur créole
Abstract
Notre éetude se propose une lecture de Solibo Magnifique(1988) de Patrick Chamoiseau dans le contexte de la Créeolitée. Cette dernièere a fait son apparition en Martinique aux annéees 1980 sous le signe du méetissage culturel son programme et son enjeu se trouvent formulées dans ÉEloge de la Créeolitée(1989). Solibo Magnifique nous montre un conteur créeole du mêeme nom qui parle, non pas dans une habitation, mais dans une grande ville moderne qu’est Fort-de-France. Ce qui ne l’empêhe guèe de remplir les fonctions qu’effectuaient dans le passéses prééesseurs. Le réit se déoule autour de Solibo qui est mort d’une éorgette de la parole, et on constate vite que le réit est structuréen une espèe

de veillé funère sur le conteur. De manièe bien ironique, cette veillé est possible grâe àla police qui suspecte l’auditoire pour la mort du conteur, et qui le déient pour une enquêe préimi naire. Au fait, la veillé n’est autre que les histoires que racontent àtour de rôes les déenus pour se consoler de leur déresse : elles

se constituent principalement de téoignages des exploits de Solibo. Si le réit nous préente un conteur créle tard venu, c’est pour éoquer et restituer la tradition orale qui avait ééautrefois aux Antilles l’unique forme littéaire, et qui avait ééperdue avec

l’abolition de l’esclavage en 1848, et la francisation. Dans le réit, Solibo Magnifique s’avèe «la vibration d’un monde finissant». Personnage symbolique, il incarne la survie, sinon la restitution, de la tradition orale qui, aux yeux des Crélistes, est censé assurer la richesse et la profondeur aux lettres créles. Tout se passe comme si la veillé sur Solibo exprimait les exigences de transition vers un autre temps littéaire, c’est-àdire vers une littéature moderne qui réoncilierait l’oral et l’érit, et qui opterait pour l’ouverture et la “diversalité.” Et c’est en ce sens-làque Solibo Magnifique peut êre lu comme une oeuvre exemplaire de la Crélité.
ISSN
1975-3284
Language
Korean
URI
http://hdl.handle.net/10371/88865
Files in This Item:
Appears in Collections:
College of Humanities (인문대학)Centre de recherches sur la francophonie (불어문화권연구소)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones) Volume 17 (2007)
  • mendeley

Items in S-Space are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

Browse