Browse

바르다뮈 이전의 바르다뮈 : 셀린의 「교회 L'église」에 관한 고찰
Bardamu avant Bardamu : une lecture de L’Église de Céline

Cited 0 time in Web of Science Cited 0 time in Scopus
Authors
김예령
Issue Date
2013
Publisher
서울대학교 불어문화권연구소
Citation
불어문화권연구, Vol.23, pp. 35-69
Keywords
집단적 중요성이 없는 개인주체사르트르연극교회무희individu sans importance collectivesujetSartrethéâtreéglisedanseuse
Abstract
L’Église, la première tentative littéraire et pièce de théâtre de Céline, est généralement consídérée comme une ‘répétition’ du Voyage au bout de la nuit. L’œuvre contient en effet en germes tous les éléments révélateurs de l’univers célinien. Notre objectif consiste à l’examiner à travers les thèmes suivants : En premier lieu, sa forme. À savoir le problème de la théâtralité qui s’éteint étrangement dans cette “comédie en cinq actes”, et qui se déploiera merveilleusement dans les romans. De l’église au voyage, d’une langue restreinte au style libéré, la comparaison de deux premières créations démontre comment une logique intérieure conduit l’écriture à explorer sa vérité romanesque avec un regard introspective du monde théâtre. En deuxième lieu, la question du héros. Avec Bardamu, il s’agit d’un “individu sans importance collective”. Vaincu volontaire, il est le seul à aller jusqu’au bout. Ce que les “salauds” ne veulent jamais pour se refuser d’assumer la vérité du monde : la mort. Bardamu de L’Église ne se révâle pas encore-ou suffisamment-un sujet larvaire, comme le sont la plupart des personnages céliniens. Lui et sa langue se caractérisant par leur solitude solide, Bardamu se présente comme l’ainé authentique de Roquentin, un autre condamné à la liberté. En derinier lieu, la signification de “l’Église” et le rôle des danseuses. S’il ne faut pas “habiller les murs en église”, seulement les danseuses sont capables de les déshabiller. Car leur beauté ne promet point l’éternité. A l’oppose des salauds, elles ne dansent qu’avec la mort, pour la mort. Devant Bardamu le païen, leurs jambes s’écartent comme la voie unique contenant le secret du monde. Ainsi, L’Église exprime une des idées primordiales de Céline sur le rapport étroit de la mort et de la danse, ou de la vérité et de l’art dans sa forme et sa langue plutôt prometteuses qu’abouties.
셀린의 문학적 포부가 처음으로 구체적인 형태를 통해 발현된 것은 5막짜리 희곡 「교회 L'église」를 통해서다. 냉정히 말하자면 이 작품은 그 자체로 높이 평가할 만한 저작은 아니다. 그의 공식적인 데뷔작이고 문제작인 「밤 끝으로의 여행 Voyage au bout de la nuit」(1932, 이하 「여행」으로 표기함)의 성공이 없었더라면 이 최초의 창작물은 출판될 기회조차 갖지 못했을 것이다. 전기 연구가들은 「여행」의 초고 집필이 대략 1929년쯤, 다시 말해 셀린이 클리시 보건소와 제약 연구소에서 일할 무렵부터 시작되었을 것이라 추정한다.
ISSN
1975-3284
Language
Korean
URI
http://hdl.handle.net/10371/92186
Files in This Item:
Appears in Collections:
College of Humanities (인문대학)Centre de recherches sur la francophonie (불어문화권연구소)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones) Volume 23 (2013)
  • mendeley

Items in S-Space are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

Browse