Browse

양리 미쇼, 폭력의 시와 인간의 기형성
La poesie de la violence et la difformitk de l'homme chez H. Michaux

Cited 0 time in Web of Science Cited 0 time in Scopus
Authors
오생근
Issue Date
1991
Publisher
서울대학교 인문대학 인문과학연구소
Citation
인문논총, Vol.25, pp. 75-90
Abstract
La poésie de Michaux revêt la plus grande diversité de formes: du reportage à l'aphorisme, du réalisme au fantastique, de l'ironie à la cruauté et de la prose scientifique au plus violent élan lyrique. A travers ces voix multiples et contradictoires, il s'efforce de créer ses propres formes, particulièrement efficaces puisqu'elles obéissent à l'élan de la voix du poète, tantôt chant ample et soutenu, tantôt murmure mélancolique, tantôt saccades de cris déchirés. Dans une large mesure, Michaux nous montre un monde à lui, se refúsant à accepter le monde tel qu'il est. Ainsi son langage n'imite pas le monde mais le rompe plutôt et le désarticule pour le vaincre. Dans son univers, l'homme apparaît souvent comme une entité composite imparfaite et fragile en voie de désagrégation. L'être décrit par Michaux se fait des images d'une sorte de morcellement physique et psychique. Il n'est plus une personne, mais n'importe qui, ramené à l'anonymat. Nous découvrons l'homme selon Michaux dans sa faiblesse, dans la solitude où l'enferme sa conscience pleine de honte, dans l'horreur de n'être soutenu par personne ni par rien. Mais il ne persiste pas dans le désespoir, il ne se soumet pas, il s'insurge avec colère, en dépit de sa faiblesse et de la honte d'être celui qu'il est.
ISSN
1598-3021
Language
Korean
URI
https://hdl.handle.net/10371/28877
Files in This Item:
Appears in Collections:
College of Humanities (인문대학)Institute of Humanities (인문학연구원)Journal of humanities (인문논총)Journal of Humanities vol.25 (1991) (인문논총)
  • mendeley

Items in S-Space are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

Browse