Browse

Le Classicisme Français : admiration des Anciens et modernité

Cited 0 time in Web of Science Cited 0 time in Scopus
Authors
BERTAUD, Madeleine
Issue Date
1997
Publisher
서울대학교 불어문화권연구소
Citation
불어문화권연구, Vol.7, pp. 67-92
Abstract
Parler du classicisme, même en ne prenant en compte que le champ de la littérature française, n'est pas adopter un cadre nettement défini, ni absolument fiahle. Avant toute autre chose, il me paraît nécessaire de présenter le mot, et le concept.Le terme classicisme n'était pas en usage au XVIIe siècle. Il apparut seulement au XIXe. Littré dans son Dictionnaire (1863-72) le définit en termes assez flous, voire hésitants : «Néologisme. Système des partisans exclusifs des écrivains de l'antiquité, ou des écrivains classiques du XVIIe siècle». Quant à l'adjectü clac;sique, quelquefois employé au XVIIe siècle, «il ne se dit guère, précise le Dictionnaire de Furetière (1690) que des auteurs qu'on lit dans les classes, ou qui y ont une grande autorité» (le lexicologue cite notamment Cicéron et Virgile) ; est concerné le monde scolaire et érudit, celui des «pédants», non celui des belles-lettres.
ISSN
1975-3284
Language
French
URI
http://hdl.handle.net/10371/88769
Files in This Item:
Appears in Collections:
College of Humanities (인문대학)Centre de recherches sur la francophonie (불어문화권연구소)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones) Volume 07 (1997)
  • mendeley

Items in S-Space are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

Browse