Browse

Mecanismes compensatoires et Morphosyntaxe notionnelle en Psychomecanique du langage

Cited 0 time in Web of Science Cited 0 time in Scopus
Authors
Soutet, Olivier
Issue Date
1997
Publisher
서울대학교 불어문화권연구소
Citation
불어문화권연구, Vol.7, pp. 188-207
Abstract
La psychomécanique guillaumienne souffre, on le sait, de sa faible aptitude à fournir les bases d'une description syntaxique de la langue. C'est, du moins, ce qui lui est traditionnellement reproché comme en s'en convainc aisément à partir de la présentation que Robert Martin, issu de ses rangs, donnait d'elle en 1980 en écrivant notamment: «Une véritable syntaxe guillaumienne reste encore à créer : la théorie n'a montré jusqu'ici son extraordinaire fécondité que dans le domaine d'une sémantique grammaticale.»Un an plus tard, en 1981, un des plus fidèles disciples de Gustave Guillaume, Roch V alin, relevait le défi en proposant des Perspectives psychomécaniques sur la syntaxe, ouvrage dans l'introduction duquel il se déclarait «sensible au reproche qui a souvent été fait à la théorie de ne pas savoir parler des phénomènes linguistiques intéressant la syntaxe, et de n'accorder d'attention qu'aux faits de langage relevant pour explication de la morphologie.»:)
ISSN
1975-3284
Language
French
URI
http://hdl.handle.net/10371/88773
Files in This Item:
Appears in Collections:
College of Humanities (인문대학)Centre de recherches sur la francophonie (불어문화권연구소)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones) Volume 07 (1997)
  • mendeley

Items in S-Space are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

Browse