Browse

환상의 여행, 혹은 여행의 환상 -위스망스의 『거꾸로』와 여행의 개념
Voyage des illusions ou illusion du voyage - La notion du voyage dans A Rebours de Huysmans

Cited 0 time in Web of Science Cited 0 time in Scopus
Authors
유진현
Issue Date
2006
Publisher
서울대학교 불어문화권연구소
Citation
불어문화권연구, Vol.16, pp. 86-116
Keywords
여행은둔여행의 환상인공낙원
Abstract
A Rebours de Joris-Karl Huysmans est une histoire d’'isolement et de réclusion. Des Esseintes, héros du roman, s’'efforce de construire, à 1’'abri de la société, <> dans une maisonnette à Fontenay-aux-Roses. Curieusement, on le voit plu sieurs fois hant다par le désir de voyager. D’ailleurs, il va jusqu’a tenter un voyage à Londres, voyage qui n’aboutit pas à sa desti -

nation. Cette étude a pour but d’examiner pourquoi une partie assez import없te de cette histoire d’un reclus est consacrée à la notion du voyage.

Nous avons observé que le roman dans 1’ensemble est un récit dépourvu de réalité à partir de la fin de la . Ce qu’il faut noter, c'est que le récit est sorti du réel pour ne pas y revenir. Cette structure semble constituer déjà une métaphore du voyage tel que le héros entend par ce mot.

A propos de la définition du voyage dans le chapitre II, nous arrivons à faire ressortir que le voyage conçu par le héros n’a rien de commun avec celui de tout le monde. En fait, c'est un voyage immobile; c’est un substitut de voyage fabriqué par le héros. Ce dernier <> une série d’illusions de voyage sans avoir besoin de sortir de sa chambre. Dans ce sens, ce voyage reléve de 1’activité créatrice qui transforme le voyageur-consommateur en un voyageur-artiste.

Quant aux moyens de ce voyage, nous avons pu constater que le lieu aménagé, les meubles, les bibelots, les objets et les æuvres d ’art jouent un rôle prépondérant. A 1’aide de ces éléments susceptibles de produire des illusions, le héros peut aller où il veut sans avoir besoin du mouvement réel. Ainsi, il arrive à cette conclusion : “A quoi bon bouger, quand on peut voyager si

magnifiquement sur une chaise?"

A première vue, la redéfinition du voyage tentée par le héros paraît une absurdité inventée par un excentrique. Mais elle contient, en fait, une problématiqu concemant le rapport entre la nature et 1’artifice ; elle met 1’accent sur 1’artificiel au détriment du naturel ; elle s’avère, ainsi, un défi à 1’idée de nature étab!ie depuis

l’avènement du rationalisme.
ISSN
1975-3284
Language
Korean
URI
http://hdl.handle.net/10371/88846
Files in This Item:
Appears in Collections:
College of Humanities (인문대학)Centre de recherches sur la francophonie (불어문화권연구소)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones) Volume 16 (2006)
  • mendeley

Items in S-Space are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

Browse