Browse

디드로 미학에 있어서 감성의 문제
Sur la sensibilité de l'esthétique de Diderot

Cited 0 time in Web of Science Cited 0 time in Scopus
Authors
김태훈
Issue Date
2013
Publisher
서울대학교 불어문화권연구소
Citation
불어문화권연구, Vol.23, pp. 71-100
Keywords
디드로미학관계의 인식감성무감성열정냉정Diderotesthétiqueperception des rapportssensibilitéinsensibilitéenthousiasmetêté froide
Abstract
Le terme d’esthétique apparaît au cours du XVIII siècle. C’est le philosophe allemand Baumgarten qui ‘invente’ le terme en définissant l’esthétique comme une science du monde sensible de la connaissance d’un objet. On sait pourtant que pour aboutir à l’établissement de la nouvelle science autonome par Kant et Hegel, il faut passer plusieurs étapes essentielles que les contributions qui suivent vont explorer, à partir de la théorie classique de l’art du grand siècle, en passant par André, Hutcheson, Hume, Burke, Diderot, etc. Notons d’abord que sans les écrits sur l’art de Diderot, l’esthétique moderne n’aurait pas vu le jour. L’esthétique de Diderot, don't nous voulons suivre, dans cette étude, l’évolution à partir de son article de l’Encyclopédie, “Beau” jusqu’au Paradoxe sur le comédien, se situe entre le relativisme et l’objectivisme du beau. C’est en se balançant entre ces deux concepts opposés du beau qu’il construit son univers esthétique pour ouvrir le chemin vers l’esthétique moderne. D’abord, dans l’article “Beau”, Diderot examine des écrits sur le beau des auteurs comme Crousaz, Hutcheson, père André et Shaftesbury. Parmi eux, c’est Hutcheson et Père André qui l’intéressent le plus : l’un comme défenseur du sens interne du bear et l’autre comme cartésien qui trouve le beau dans la régularité, l’ordre, la proportion, la symétrie. Pour combiner les deux principes de relativité des rapports. Malheureusement, cette tentative, qui n’avance point de contenu scientifique, ne survit pas et disparaît sans retours. Ensuite, c’est avec les Entretiens sur le Fils naturel, publiés en 1757 que l’on peut repérer le point de départ de l’esthétique de la ‘sensibilité’. Dorval incarne l’énergie naturelle qu’on insitue en nouveau critère de l’art théâtral proposé par la théorie de l’enthousiasme ; et le génie, représenté par Dorval, brise les règles et les lois du goût pour créer le sublime, le pathétique, le grand. On y voit bien la différence avec l’esthétique classique. Finalement, douze ans après les Entreiens, Diderot publie le Paradoxe sur le comédien, où il déclare que “la sensibilité est la caractéristique de la bonté de l’âme et de la médiocrité du génie.” Ce texte réalise le passage de l’esthétique larmoyante du Fils naturel et du Père de famille à l’esthétique de l’insensibilité. Inspiré par Garrick et les artistes comme La Tour, le réformateur du théâtre privilège l’insensibilité, la tête froide, l’observation et le jugement comme des qualités du grand comédien. Le Paradoxe sur le comédien est considéré comme un paradoxe à beaucoup d’égards. Or, pour Yvon Belaval, auteur de l’Esthétique sans paradoxe de Diderot, ce texte ne fait qu’accentuer des idées éparses dans toute son œvre. Ainsi réfute-t-il l’interprétation qui voit des contradictions ou un paradoxe dans l’esthétique de Diderot. On sait bien pourquoi Yvon Belaval insiste sur la cohérence dans la pensée diderotienne. Pourtant, refuser des incohérences dans ses idées esthétique, est-ce bien la meilleure façon pour comprendre son univers esthétique? Pour nous, au lieu de trancher la question, nous aimerions y voir une matière importante qui attend toujours des études plus approfondies.
18세기는 미학이라는 새로운 학문이 탄생한 시대라고 할 수 있다. 이 새로운 학문은 1750년 독일의 바움가르텐 A. G. Baumgarten이 철학체계 내에 위치를 차지하고 있던 논리학과 대비하여 감성을 매개로 한 하위 인식의 학문인 "감성적 인식의 학문"으로 규정함으로써 시작되며 그 뒤를 이어 칸트 I. Kant와 헤겔 G. W. F. Hegel에 의해 완성된 것으로 인정받고 있다. 그러나 실상 근대 미학은 르네상스 이후 계속되어 온 미에 대한 논의들의 결과물, 특히 계몽주의가 지배했던 18세기의 지적, 예술적 성찰의 총체적 결과물이라고 할 수 있다.
ISSN
1975-3284
Language
Korean
URI
http://hdl.handle.net/10371/92187
Files in This Item:
Appears in Collections:
College of Humanities (인문대학)Centre de recherches sur la francophonie (불어문화권연구소)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones)불어문화권연구 (Revue d`Etudes Francophones) Volume 23 (2013)
  • mendeley

Items in S-Space are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

Browse