Browse

프레데릭 브륄리 부아브레 : 아프리카 베테 문자의 발명과 역사 그리기
Frédéric Bruly Bouabré : linvention africaine de lécriture de Bété et son histoire désinées

Cited 0 time in Web of Science Cited 0 time in Scopus
Authors
심지영
Issue Date
2010
Publisher
서울대학교 불어문화권연구소
Citation
불어문화권연구, vol.20 pp.62-92
Keywords
Frédéric Bruly Bouabréécriture BétéDomin et Zézépeintureidentité culturelle프레데릭 브륄리 부아브레『도맹과 제제』회화문화정체정오리엔탈리즘
Abstract
Inventeur dune écriture specifiquement africaine, notamment celle de lethnie Bété de la Côte dIvoire, auteur dune religion qui sera baptisée «lOrdre des Persécutés» par révélation, Frédéric Bruly Bouabré est un personnage énigmatique à multiples facettes, qui est aujourdhui renommé sur le plan international par son invention de lécriture hiéroglyphique et par ses oeuvres picturales singulières. En y associant les signes scripturaux et picturaux, les oeuvres de Bruly Bouabre se présentent tantot comme une encyclopedie illustrée, tantot comme une histoire mythique dessinée de son ethnie, du monde voire de sa vie. Lordre de ses inventions ainsi suivant celui de la creation dune civilisation, à la manière de lOccident, sa création artistique pourrait être interprétée comme un univers redécouvert par ses propres signes dotés de lidentité culturelle traditionnelle, où lartiste-prophète restaure la mémoire collective en écrivant et dessinant ses histoires et celles de son peuple.
Nous avons pourtant remarqué que les oeuvres de Boua- bré se voient réapproprier du regard porté par les artistes occidentaux du début du XXe siècle sur lart nègre, comme Picasso, dans la mesure où ses créations ne manq- uent pas de montrer lempreinte de laura primitive. Une sorte de réappropriation de lorientalisme, la quête de lécriture hiéroglyphique et «La fétichisme de la lettre», si nous reprenons lexpression de Jean-Loup Amselle, apparai- ssent dune manière évidente dans les oeuvres de Bouabré ainsi que dans les créations de nombreux artistes africains contemporains.
Le souci délaborer les écritures proprement africaines se présente chez les artistes africains ainsi sous forme de la création des signes pictographiques à la fois scripturaux et picturaux, non sans touches du primitivisme. Ce rêve décritures, souvent hiéroglyphiques, que nous remarquons à travers le cas de Bouabré, reflètent la réalité complexe de lAfrique francophone postcoloniale qui est à lentre- deux langues et leffort de lartiste pour renouveler limage du continent sans écriture, image faussement jugée par les occidentaux appuyés sur la culture de lalphabet latin phonographique.
ISSN
1975-3284
Language
Korean
URI
https://hdl.handle.net/10371/74521
Files in This Item:
Appears in Collections:
Student's Archives (학생저작물)Student's WorksGraduated, Researcher (석·박사, 연구생)
  • mendeley

Items in S-Space are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

Browse